LOCUS

Souhaitant actualiser notre démarche artistique, notre façon d'inventer et de produire dans le contexte d'aujourd'hui, nous nous inscrivons au cours des saisons à venir, dans un processus de recherche en complicité avec d'autres penseurs, artistes et créateurs. 
Nous sentons en nous et autour de nous, un désir d’élévation individuelle, collective et commune. Nombreux.euses se sentent soumis.es à une certaine gravité, une certaine pesanteur liée aux contextes dans lesquels ils.elles évoluent. Aujourd’hui, chacun.e cherche à sa manière à s’élever, en quête d’une forme de dignité et en réponse à une nécessité : celle d’exister dans de meilleures conditions.
Seul.e comme collectivement, comment s’élever - moralement, socialement ou spirituellement ?
Question qui interroge nos racines, nos croyances, nos paradoxes et le sacré. 
Nos moments de recherche dits LOCUS, seront pensés comme des fouilles artistiques alimentées par l’énergie, l’architecture, la vibration des lieux investis et par les personnes invitées. Les LOCUS proposeront des formes expérimentales, avec la plupart du temps des rendez-vous avec les publics, qui pourront être réinvesties dans la mise en œuvre de nouveaux objets chorégraphiques, de nouvelles pièces à venir.
Julie Coutant / Eric Fessenmeyer


SAISON 2020-2021

LOCUS
Maison de l'architecture - Poitiers (86)
Il s’agit pour Julie Coutant de se confronter physiquement au nouveau dispositif scénographique à la fois autonome et sonore inventé par Thomas Sillard. Premières expérimentations pour la nouvelle création étape de recherche performative de La Cavale : “Au delà, vu d'ici”. Se laissant traverser par le son, Julie Coutant joue des lois de la gravité pour tenter d'accéder à une légèreté, et laisser possiblement naître un mouvement d’élévation. A l'occasion des “journées du patrimoine”, La Cavale invite le public à partager cette expérience sensorielle et musicale en expérimentant ensemble le dispositif.
Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020 14h30 et 16h 

LOCUS Palais des ducs d'aquitaine - Poitiers (86)
En octobre 2020, nous investirons la salle des Pas perdus du Palais des ducs d’Aquitaine. Ce sera l’occasion pour nous de convier une vingtaine d’habitant.e.s adultes de Poitiers dans la recherche corporelle que nous menons autour de l’élévation. Dans l’architecture de ce lieu au coeur de la ville, nous approfondirons ensemble cette notion à travers des mises en situation ludiques tout en travaillant le corps et ses mouvements, à l’aide de textes, d’objets et de musique. Le partage sera le maître mot de cette démarche expérimentale, collaborative et dansée. Il ne s’agit en aucun cas d’un stage de danse où l’on pourra apprendre à danser, mais bien d’un temps de recherche participatif sans résultat, où chacun.e aura la possibilité de s’exprimer, imaginer, inventer, bouger et créer.
8, 9, 10, 11 octobre 2020
Avec Julie Coutant / Eric Fessenmeyer / Anthony Thibault 

LOCUS Four des casseaux - Limoges (87)
Par son espace circulaire et ouvert sur le monde, le Four des casseaux invite à interroger le collectif. Ce sera l'occasion de questionner cette première intuition d'une future pièce de groupe où danseurs et danseuses tenteront de s'élever ensemble et individuellement.
Du 26 au 28 avril 2021 ouvert au public en libre circulation 10h-12h30 et 14h-17h30
Jeudi 29 avril 2021 Trois rendez-vous (10 min) avec le public pour la “journée internationale de la danse” à 12h30,15h et 17h
Avec Julie Coutant / Eric Fessenmeyer / Anthony Thibault / 1 Batteur et 4 artistes chorégraphiques
Avec le soutien de l’OARA dans le cadre de son dispositif de Résidences Hors les Murs

LOCUS Festival au village - Brioux sur Boutonne (79)
Dans notre recherche sur l'élévation, ressort très souvent la sensation d'inclure le public à nos propositions artistiques. Lélévation s'inscrit dans un processus individuel et collectif ; la rencontre avec le public devient alors necessaire dans notre recherche. Il s'agira donc de questionner la reception des oeuvres elles-mêmes, et de penser et mettre en place des outils sensoriels pour
permettre une meilleure préparation du public à aller voir un spectacle. Travailler le corps pour mieux ressentie et percevoir.
Début juillet 2021
Avec Julie Coutant / Eric Fessenmeyer / Anthony Thibault / 1 vidéaste
avec le soutien de l’OARA dans le cadre de son dispositif de Résidences Hors les Murs

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


SAISON 2019 -2020

LOCUS Abbaye de Fontevraud (49)
Julie Coutant et Eric Fessenmeyer réside trois jours à l’ Abbaye de Fontevraud pour une rencontre avec Anthony Thibault (dramaturge, metteur en scène) afin de poser une distance réflexive sur la Notion d’élévation. 
9,10,11 Septembre 2019

LOCUS Tour Maubergeon du Palais des Ducs d'Aquitaine – Poitiers (86)
À Poitiers, dans le cadre de Traversées, l'installation TO BREATHE de Kimsooja défit les lois de la verticalité et de l'horizontalité, et invite à une prise de conscience, par le corps, du temps et de l'espace. Pour LA CAVALE, cette œuvre est un terrain de jeu propice à ses fouilles artistiques centrées sur la notion d’ ÉLÉVATION. Julie Coutant et Eric Fessenmeyer vous proposent d’assister à trois “Work in progress“ sur l’élaboration et l’expérimentation de rituels questionnant le sacré, axe important dans le mouvement d'élévation.
5 décembre 2019 avec Julie Coutant et Léo Zurfluh
19 décembre 2019 avec Julie Coutant et Eric Fessenmeyer
16 janvier 2019avec Vincent Curdy et Eric Fessenmeyer

LOCUS Foyer du Théâtre Auditorium de Poitiers (86)
Sol glissant, lieu de passage, lieu architectural et monumental, LA CAVALE choisit le Foyer du Théâtre Auditorium de Poitiers pour aborder sa prochaine recherche qu’elle souhaite collective. Axés sur l’enracinement et la quête d’une forme de communion, ces “Work in progress“ vous invitent à poser un regard curieux, témoin de ces tentatives d’élévation.
Avec Johanna MERCERON , Laura MORIN, Lola POTIRON, Camilo SARASA MOLINA, Rodolphe TOUPIN, Teilo TRONCY

Du 28 au 31 janvier 2020 

LOCUS Cargo à Segré (49)
Il s’agit de se confronter physiquement au nouveau dispositif scénographique à la fois autonome et sonore inventé par Thomas Sillard. Au cours de cette recherche, se laissant traverser par le son, Julie Coutant joue de son poids et des lois de la gravité pour accéder à une légèreté, et laisser possiblement naître un mouvement d’élévation. LA CAVALE vous invite à partager cette expérience sensorielle et musicale.
12 Mai 2020