Ivan FATJO

Danseur

Ivan Fatjo étudie la musique et le théâtre au conservatoire national des arts du Costa Rica et la danse au CNDC d’Angers (France) de 2001 à 2003. Il collabore avec Joëlle Bouvier, Cyril Davy, Jimmy Ortiz, Abou Lagraa, Nathalie Béasse, la Cie Androphyne, Harold Henning, Hans Van Den Broeck, Diederik Peeters, Anne Hirth & Christian Kesten. En 2007, il rencontre Josef Nadj et participe à la création de Entracte, Cherry Brandy, Ozoon, Les Philosophes (reprise) et Pour Dolores. Il coécrit Paysage Inconnu avec Josef Nadj, Akosh Szelevényi et Gildas Etevenard. Depuis 2004, il donne fréquemment des workshops. Entre 2014 et 2017 il mène des ateliers réguliers avec les acteurs de la Cie belge Theater Stap. Il crée en collaboration avec les élèves de la Folkwang Universität The popcorn piece pour la Tanzabend 2016. En 2014, il participe au projet Bachibouzouk-special mis en scène par Pascal Merighi.
Outre son travail d’interprète, plusieurs projets personnels verront le jour suite à diverses rencontres : le solo Uno en 2003, le documentaire Oser en 2004, L’arrangement avec Carole Bonneau en 2006, Mine avec Pascal Merighi en 2009, Madriguera avec Estelle Delcambre en 2011, ainsi que Révolutions avec Jörg Muller et Akosh Szelevényi en 2012. Il assiste par ailleurs l’éclairagiste Henri-Emmanuel Doublier sur la création lumière de Red Herring, projet de Diederiek Peeters et collabore comme regard extérieur sur Hulk, projet de Diederik Peeters ainsi que Axes, projet de Agnès Limbos et Thierry Hellin. Actuellement, il poursuit sa collaboration avec Diederik Peeters, est en tournée avec L’oeil nu / The naked eye de Harold Henning et prépare avec Thomas Rabillon un court métrage.
Avec la Cavale, il participe à la création de Failles en 2014 en tant qu'interprête et retrouve la compagnie en 2018 pour Opale.