Laureline RICHARD

Danseuse

Laureline Richard s’est formée en danse au SEAD (Salzburg Experimental Academy of Dance) en Autriche de 2004 à 2008 et n’a jamais cessé ensuite de chercher stages intensifs et classes en tous pays, afin d’affiner ou d’étirer sa pratique d’interprète, d’aiguiser virtuosité et présence, pratique quotidienne de la danse. David Zambrano a été, est toujours, un maître marquant dans ce parcours. Elle enseigne ses techniques, Flying Low et Passing Through. Les envies de tirer encore sa danse vers mille et mille directions ont débouché sur un projet de recherche, Une serrure qui ferme mal sur l’infini, puis sur un solo, Comme des couteaux qu’on vient de repasser. Elle travaille actuellement pour de nombreuses compagnies aux esthétiques et méthodes très différentes, Osmosis Cie / Ali Salmi, Cie Propos / Denis Plassard, La Fabrique fastidieuse / Anne-Sophie Gabert et Julie Lefèbvre, Lola Maury (Londres), La Débordante Cie, Rachid Ouramdane, Demestri & Lefeuvre (Bruxelles), mais aussi avec Ambra Senatore dans Scena Madre et Samuel Lefebvre et Florencia Demestri dans Le Terrier. Elle rejoint en 2015 la compagnie La Cavale pour le quintette De(s) personne(s), participe à une carte blanche pour Jazz à Poitiers en 2016 et intègre en 2018, la création de OPALE.